visages de la neige

(2019)

pour deux pianos

durée: 10 minutes 30 secondes

 

à Ludmila Berlinskaya et Arthur Ancelle

 

L'hiver, à Moscou, il y a toutes sortes de neige. Celle des premiers flocons qui tombent mollement et blanchit progressivement la ville. Celle plus vive qui tournoie en tous sens et dont les flocons semblent parfois remonter au ciel. La neige de la tempête qui fouette la figure et fait peiner le peu de foule qui se risque à sortir. Puis, celle de l'apaisement retrouvé qui berce l'air dans le silence des rues. Enfin, celle qui recouvre les chemins déjà pris dans la glace, couche après couche, et endort la cité jusqu'au prochain dégel. Parfois neige noire quand elle est salie, neige bleue quand vient le soir, la neige possède mille visages pour qui sait la regarder tomber, mille formes pour qui sait comment y lover ses yeux quand elle recouvre la terre.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Arnaud Desvignes, 2019