Passage

(2000)

suite pour piano

durée : 7 minutes

 

Quelque chose de mélancolique, qui passe, qui ne passe pas. L'oubli que l'on voudrait, lent et certain. Comme des années qui s'effacent et ne restent que pour soi. A se demander si elles furent. Bribes. Eclair. Jusqu'à l'image d'un lit, dans une chambre, dans une maison, dans un village du nord de la France. Lit où l'on s'enfonce pour écrire à genoux ce qui passe par la tête. Souvenir dans le souvenir. Et passer à autre chose.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Arnaud Desvignes, 2020